Les liens possibles entre les hormones et la polyarthrite rhumatoïde

28/01/22 | Aider mon proche, Comprendre la maladie et sa prise en charge, La prévention, Mes soins

Question :

Je suis ménopausée depuis peu et j’ai peur de déclencher une polyarthrite rhumatoïde, comme ma mère, car j’ai lu qu’il y avait un lien entre les hormones et cette maladie. Est-ce vrai ?

Réponse du rhumatologue :

L’implication des hormones féminines sur le risque de développer une polyarthrite rhumatoïde est vraisemblable car il y a plus de polyarthrites chez la femme que chez l’homme et le risque de développer une polyarthrite est plus élevé après une grossesse ou après la ménopause.  

Cependant, les données de la littérature sont discordantes.   

Le suivi d’une cohorte française a été présenté au Congrès français de rhumatologie en décembre 2020. Il montre qu’un niveau d’exposition élevé aux œstrogènes au cours de la vie est associé à une diminution du risque de polyarthrite rhumatoïde après la ménopause. 

Des recherches sont donc toujours nécessaires.  

Liens utiles :

1 Commentaire

  1. Bonjour, je souhaiterais savoir si un traitement hormonal pourrait me soulager ,pour la polyarthrite.
    Car dès que j’ai mes règles mes douleurs sont très douloureuses je ne peux plus me lever le matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez chaque mois gratuitement notre newsletter !

En appuyant sur "Je m'inscris" vous acceptez que vos coordonnées fassent l'objet d'un traitement informatique à l'usage exclusif de l'Association Française des Polyarthritiques et des rhumatismes inflammatoires chroniques, afin que l'association puisse vous envoyer votre newsletter.

Vous venez de vous inscrire à notre newsletter ! Merci !