Atteinte de Polyarthrite rhumatoïde depuis plus de 15 ans, je me demande s’il est raisonnable d’envisager une grossesse ? Quels sont les risques de transmission génétique, de malformation pour mon futur enfant, … ?

Réponse du rhumatologue : La grossesse est autorisée chez les femmes atteintes de polyarthrite rhumatoïde (PR). Cependant, il est recommandé de débuter une grossesse lorsque la PR est bien contrôlée et de planifier son début en accord avec le rhumatologue car la plupart des traitements de fond doivent être arrêtés avant Lire la suite…

Atteinte d’une polyarthrite rhumatoïde, je voulais savoir comment faciliter le dérouillage matinal ?

Réponse du rhumatologue : La sensation de raideur articulaire matinale est un symptôme présent dans les rhumatismes inflammatoires. Elle peut être réduite grâce aux traitements de fond. La prise de corticoïdes, le soir juste avant de s’endormir ou le matin immédiatement au réveil, peut aussi réduire cette raideur matinale. Vous Lire la suite…

Du fait de mon métier, j’ai des périodes d’activité professionnelle très physiques, sur des périodes de 3 à 4 semaines. Dès que ces activités intenses sont terminées, je suis sûre de déclencher des poussées inflammatoires. Est-ce que les nerfs peuvent agir sur les poussées de la PR ?

Réponse du rhumatologue : Il est possible en effet qu’un stress puisse favoriser des poussées de PR. Les perturbations du sommeil et la fatigue qui y sont associées peuvent jouer également un rôle dans la perception de la douleur. Afin d’aider au bon contrôle de la maladie, il est souhaitable Lire la suite…

Il y a quelques temps j’avais lu qu’il existait dans certains hôpitaux des dispositifs d’éducation thérapeutique à destination des patients. Est-ce qu’il en existe pour la polyarthrite. Comment peut-on les trouver ?

Réponse du rhumatologue : En rhumatologie, les programmes d’Education thérapeutique pour le patient (ETP) peuvent concerner de nombreuses pathologies : la polyarthrite, la spondyloarthrite, mais aussi la douleur chronique, les lombalgies, la fibromyalgie ou encore des maladies plus rares comme la sclérodermie. Les programmes d’ETP doivent faire l’objet d’une autorisation Lire la suite…