Allocation de solidarité aux personne âgées (ASPA) et complémentaire santé solidaire (C2S)

28/09/22 | Je suis atteint(e) d'un RIC, L'accès aux droits, Mes droits

Question :

« Je perçois l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA[1]) pour compléter ma retraite. Au total, j’ai environ 950 € par mois pour vivre. J’ai une mutuelle mais j’ai de plus en plus de mal à payer la cotisation. Existe-t-il une aide au paiement d’une complémentaire santé ? »

Réponse de l’assistant social :

Vous faites sans doute allusion à la complémentaire santé solidaire (C2S) qui remplace l’aide à la complémentaire santé (ACS) et dont vous pourriez bénéficier.

La C2S s’adresse aux personnes ayant de faibles revenus. Elle est gratuite ou soumise à participation financière selon le revenu mensuel du foyer. Par exemple, pour une personne seule : 

  • elle est gratuite si ses ressources sont au maximum de 788 € par mois,
  • elle est soumise à participation financière lorsque les ressources se situent entre 788 € et

1 077 € par mois, comme dans votre cas.

Cette participation varie en fonction de l’âge ; elle est de :

  • 8 € jusqu’à 29 ans,
  • 14 € pour les 30-49 ans,
  • 21 € pour les 50-59 ans,
  • 25 € pour les 60-69 ans,
  • 30 € pour les 70 ans et plus.

Concernant les frais pris en charge, la C2S permet de ne plus payer les dépenses chez le médecin, le dentiste, à l’hôpital, à la pharmacie, dans un laboratoire.. Appareils dentaires, prothèses dentaires et auditives, verres et montures de lunettes sont pris totalement en charge dans le cadre d’un forfait. La C2S inclut la prise en charge du ticket modérateur et du forfait journalier en cas d’hospitalisation. Vous n’aurez pas d’avance de frais à faire ni à vous acquitter de la participation forfaitaire d’1 € dans le cadre du parcours de soins coordonnés.

Aucun dépassement d’honoraire ne peut vous être réclamé, sauf si vous avez des demandes particulières.

Afin d’améliorer l’accès aux soins, les démarches de demande de la C2S pour les bénéficiaires du RSA et de l’ASPA sont simplifiées. Ainsi, si en tant que bénéficiaire de l’ASPA, vous n’avez pas eu d’activité professionnelle les 3 mois précédant votre demande, vous n’avez pas à déclarer vos ressources. Il vous suffira de renvoyer le formulaire à votre caisse d’assurance maladie après avoir complété les informations concernant votre foyer et la rubrique « Choix de l’organisme complémentaire ».

Vous pouvez remplir le formulaire de demande en ligne depuis votre compte AMELI, ou le demander à votre caisse d’Assurance maladie. Vous pourrez ainsi demander l’aide d’un conseiller pour remplir le formulaire. Il répondra à vos questions notamment par rapport au choix de l’organisme complémentaire.

Liens utiles :


[1] Voir notre question : retraite et allocation de solidarité aux personnes âgéesafpentraide.org/aspa


Adhérez à l’AFPricpour bénéficier d’un accompagnement personnalisé par notre service Entr’Aide ! Si vous avez de faibles ressources, nous pouvons vous proposer une cotisation sociale d’un montant annuel de 10 € comprenant l’abonnement à notre revue. Pour cela, vous pouvez appeler notre assistant de service social le mercredi de 9h30 à 13h et de 14h à 16h au 01 400 30 200.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au calendrier de l'avent de l'AFPric !

En cliquant sur "Je m'abonne", vous recevrez chaque jour, un mail de rappel pour ouvrir votre calendrier de l'avent.

 

Rendez-vous dès maintenant sur le Calendrier pour ouvrir la case du jour

En cochant la case

Merci pour votre abonnement !