Réponse du médecin :

Les recommandations officielles pour une polyarthrite classique, sans facteur particulier de gravité, consistent à instaurer un traitement de fond synthétique. Aujourd’hui, on prescrit en première intention plutôt du méthotrexate. La pratique veut que l’on se donne quelques mois (trois, quatre mois) pour juger de son efficacité. Le méthotrexate est un traitement de fonds, c’est-à-dire à action lente, qui contrôle la maladie en réduisant ou en stoppant la cascade inflammatoire. Il est probable que le médecin lui ait également prescrit des anti-inflammatoires et des anti-douleurs qui permettent de gérer les moments difficiles.

L’expérience de Sophie :

Ma mère est atteinte de polyarthrite également. J’essaie de la soutenir comme je peux et, les premiers temps, je l’ai accompagnée lors des rendez-vous médicaux afin que le médecin m’explique sa maladie et ses traitements. La polyarthrite est une maladie complexe. C’est difficile au départ de bien la comprendre.

Lien utile : 

Les traitements de la polyarthrite expliqués aux aidants

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*