Question :

« Âgé de 56 ans, je suis salarié et reconnu travailleur handicapé depuis plus de 30 ans. À quel âge pourrais-je prendre une retraite anticipée pour handicap ? Quelles sont les démarches à engager ou à prévoir à court ou moyen termes ?»

Réponse de l’assistant social :

Pour bénéficier de la retraite anticipée pour handicap, vous devez remplir des conditions de durée d’Assurance retraite sur des périodes où vous remplissez aussi les conditions liées au handicap :

Pour remplir les conditions liées au handicap, vous devez justifier d’une incapacité permanente d’au moins 50 % ou d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) jusqu’au 31 décembre 2015. Sur les périodes postérieures à cette date, la RQTH n’est plus prise en compte. Vous devrez joindre un justificatif : une notification d’attribution d’une pension d’invalidité de 2e ou 3e catégorie, de l’allocation aux adultes handicapés, de l’allocation compensatrice pour tierce personne…

S’il vous manque des justificatifs pour certaines périodes, il existe une procédure pour les faire reconnaître sous certaines conditions à retrouver sur le site service-public.fr. Le service Entr’Aide pourra vous aider dans ces démarches.

Pour remplir les conditions de durée d’Assurance retraite, vous devez réunir à la fois :

  • un certain nombre de trimestres (ou durée d’assurance), tous régimes confondus. Les périodes où vous n’avez pas travaillé ou seulement partiellement peuvent être prises en compte (période de chômage, arrêt de travail, invalidité).
  • un nombre minimum de trimestres où vous avez travaillé et pour lesquels vous avez cotisé.

Ces durées varient en fonction de votre année de naissance. Vous trouverez un tableau récapitulatif sur le site de l’Assurance retraite.

Si vous remplissez les conditions pour bénéficier de la retraite anticipée, vous devez faire une demande d’attestation de départ en retraite anticipée des assurés handicapés. Le site de l’Assurance retraite explique la démarche.

Le conseil de Lucien :

Mieux vaut s’y prendre à l’avance pour demander sa retraite et préparer son dossier. De plus en plus, les assurés sont invités à effectuer toutes leurs démarches en ligne et à se renseigner sur Internet. Il est parfois compliqué de parvenir à prendre rendez-vous avec un conseiller.

Liens utiles :


Adhérez à l’AFPric pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé par notre service Entr’Aide !

Si vous avez de faibles ressources, nous pouvons vous proposer une cotisation sociale d’un montant annuel de 10 € comprenant l’abonnement à notre revue.

Pour cela, vous pouvez appeler notre assistant de service social le mercredi de 9h30 à 13h et de 14h à 16h au 01 400 30 200.

2 Commentaires

  1. Le code de la sécurité sociale précise que l’assuré doit avoir accompli les trimestres donnant droit à la retraite anticipé pour handicap alors qu’il remplissait les conditions liées au handicap. Dans votre situation, seuls les trimestres postérieurs à votre reconnaissance de travailleur handicapé (le 30 juin 1998) seront pris en compte.
    https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000028498841/

  2. Bonjour, je suis reconnu travailleur handicapé depuis le 30 juin 1998. Est ce que pour les trimestres qui sont comptés prend on en compte ceux après le 30 juin 1998 ou les 2 premiers de 1998 sont-ils aussi pris en compte. Merci pour votre réponse. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez chaque mois gratuitement notre newsletter !

En appuyant sur "Je m'inscris" vous acceptez que vos coordonnées fassent l'objet d'un traitement informatique à l'usage exclusif de l'Association Française des Polyarthritiques et des rhumatismes inflammatoires chroniques, afin que l'association puisse vous envoyer votre newsletter.

Vous venez de vous inscrire à notre newsletter ! Merci !