J’ai une polyarthrite rhumatoïde traitée par biothérapie et méthotrexate. Faut-il prendre la biothérapie à vie pour éviter que la maladie ne redevienne active ?

Réponse du rhumatologue : Votre polyarthrite rhumatoïde semble en rémission. Dans ce cas, il est possible de discuter avec votre rhumatologue la diminution progressive du traitement de fond.  Plusieurs paramètres seront pris en compte pour décider de cet allègement de traitement. Il n’est par contre pas conseillé d’arrêter brutalement le Lire la suite…

Faut-il arrêter son traitement de fond et/ou sa biothérapie avant une importante intervention chirurgicale ou des soins dentaires?

Réponse du rhumatologue : En cas d’intervention chirurgicale, le risque de poursuivre les traitements de fond de la polyarthrite rhumatoïde (PR) est de favoriser les infections liées à l’intervention et possiblement un retard de cicatrisation. Ce risque demeure minime pour le méthotrexate et le léflunomide, il n’est donc pas indiqué Lire la suite…

Le Méthotrexate peut-il être responsable de la chute des cheveux et de l’apparition de verrues ?

Réponse du rhumatologue : La chute de cheveux est décrite comme un effet indésirable du méthotrexate mais celle-ci est rare. Cependant, il est nécessaire devant une chute de cheveux, de rechercher des facteurs favorisant associés, comme une carence hormonale, en fer, en vitamines ou tout simplement l’âge. Il peut être Lire la suite…

Ma polyarthrite a été stabilisée par le méthotrexate. Quelle est la dose minimum efficace de méthotrexate à maintenir pour éviter toute rechute et pour avoir un minimum d’effets indésirables de ce traitement ?

Réponse du rhumatologue : Les données concernant la possibilité de diminuer le méthotrexate après l’obtention d’une rémission sont limitées. Il semble qu’un arrêt brutal du méthotrexate entraîne fréquemment une rechute de la PR. Une réduction du traitement peut s’envisager pour diminuer le risque d’effets indésirables mais expose aussi à un Lire la suite…

Depuis le début de ma polyarthrite, la douleur n’a fait qu’augmenter. Même si par moment elle se calme et devient supportable, vivre 24h / 24 en ayant mal est très difficile. Malgré tous les traitements que j’ai pu essayer, rien n’a été bénéfique. Cette douleur permanente joue beaucoup sur mon moral. Je ne sais plus quoi faire !

  Réponse du rhumatologue :  Depuis la loi de 2002 relative aux droits des malades, la souffrance doit être prise en compte et traitée. La polyarthrite étant une maladie inflammatoire chronique avec des poussées, il est indispensable de bien suivre le traitement de fond. Selon ce traitement de fond, des Lire la suite…

Mon rhumatologue voudrait que je passe sous biomédicament, mais j’ai refusé car cela me fait peur. Je vois bien que ça le contrarie. Est-ce qu’il peut m’obliger à changer de traitement ?

Réponse de la juriste : Depuis la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, le consentement du malade aux soins qui lui sont prodigués est inscrit dans le Code de la Santé publique. Donc, dès lors que vous êtes Lire la suite…

Ma conjointe a une polyarthrite depuis 25 ans et elle est assez handicapée. Même si elle ne se plaint pas, à certains moments je vois bien qu’elle souffre. Je ne sais pas comment l’aider.

Réponse du médecin : Les traitements de la PR, en s’attaquant aux mécanismes de la maladie, vont traiter la douleur. On pense parfois que la douleur qu’on affronte depuis si longtemps est une fatalité et il est touchant d’entendre certains patients raconter qu’ils ont découvert qu’ils pouvaient aller beaucoup mieux, Lire la suite…

Mon père a une polyarthrite rhumatoïde diagnostiquée il y a un peu plus d’un mois. Le rhumatologue lui a prescrit du méthotrexate, mais comme le traitement n’a pas l’air d’être efficace, mon père a revu le médecin, qui ne veut pas changer son traitement. Il veut revoir mon père dans 2 mois seulement. Je ne comprends pas pourquoi.

Réponse du médecin : Les recommandations officielles pour une polyarthrite classique, sans facteur particulier de gravité, consistent à instaurer un traitement de fond synthétique. Aujourd’hui, on prescrit en première intention plutôt du méthotrexate. La pratique veut que l’on se donne quelques mois (trois, quatre mois) pour juger de son efficacité. Lire la suite…

Je prends Arava comme traitement de fond,faut-il y associer un anti-TNF en complément ? Si oui, pour quelle raison?

Réponse du rhumatologue :  Le léflunomide (Arava®) est un traitement de la PR et du rhumatisme psoriasique. Il peut être donné en première ligne de traitement fond seul au même titre que le méthotrexate. En général, les anti-TNF seront proposés en cas d’efficacité insuffisante ou d’intolérance au léflunomide. L’expérience de Lire la suite…