Réponse de l’assistante sociale :

Vous pouvez contacter le médecin du travail compétent qui va d’abord déterminer les aménagements nécessaires de votre poste de travail : installation d’équipements (siège ergonomique, bureau assis – debout …..) ou  l’allègement de vos missions (restriction  pour porter des charges lourdes…)

Il pourra vous aider pour l’obtention de la qualité de travailleur handicapé afin d’obtenir des aides pour financer l’aménagement de votre poste de travail. Pour les salariés du secteur privé, c’est l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées (A.G.E.F.I.P.H.) qui peut intervenir pour financer l’adaptation du travail.

Vous pouvez aussi prendre contact avec un conseiller du service d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés (SAMETH) présent dans chaque département. Ce conseiller vous accompagne dans vos démarches auprès de votre employeur.

L’assistante sociale de l’entreprise ou de l’inter-entreprise peut vous apporter de l’aide dans votre démarche.

Conseil de Sophie :

Je n’envisageais pas de quitter mon emploi, ni même un reclassement : j’avais tellement étudiée pour obtenir cet emploi. Sur le conseil d’une collègue, j’ai contacté le SAMETH et leur conseiller à fait venir un ergonome dans l’entreprise qui a étudié les possibilités pour adapter mon poste de travail. Je dois reconnaître que j’ai eu de la chance, car dans mon entreprise, tout le monde a été à l’écoute : le médecin du travail comme mon employeur.

Ce que je regrette, c’est que si je n’en n’avais pas parlé de mes difficultés à ma collègue, je n’aurai pas su comment m’y prendre.

Lien utile :  Fiche aménagement du poste de travail