Le traitement de la pseudopolyarthrite rhizomélique (PPR)

13/01/22 | Comprendre les traitements, J'ai un proche atteint d'un RIC

Question

“Ma mère a 82 ans et est atteinte de pseudo-polyarthrite rhizomélique. Elle ne supporte plus la cortisone, existe-t-il d’autres traitements pour cette maladie ?

Réponse du rhumatologue :

Les corticoïdes sont le principal traitement de la PPR. La dose de cortisone doit être diminuée progressivement sur environ 18 mois. Lorsque la maladie est difficile à contrôler lors de la baisse de la cortisone ou lorsqu’il existe des complications de la corticothérapie au long cours, les rhumatologues peuvent discuter d’y associer des traitements de fond habituellement utilisés dans la polyarthrite rhumatoïde.

Voir notre fiche Entr’Aide : la pseudo-polyarthrite rhizomélique

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez chaque mois gratuitement notre newsletter !

Vous venez de vous inscrire à notre newsletter ! Merci !