Question :

J’ai 55 ans, une polyarthrite depuis 2005. Les traitements me fatiguent énormément. Je vis seule et travaille dans la fonction publique, 37h par semaine. Est-il possible d’avoir une compensation de salaire si je prends un 80 % ?

Réponse de l’assistante sociale :

Une diminution du temps de travail ne permet pas de bénéficier d’une compensation de salaire, sauf si celle-ci se fait dans le cadre d’un arrêt de travail : pour les fonctionnaires atteints d’une polyarthrite, cela peut être un mi-temps thérapeutique ou un congé de longue maladie fractionné. Cette seconde solution permet par exemple d’avoir une journée d’arrêt maladie par semaine et de bénéficier de son salaire. Il faut pour cela obtenir l’accord du Comité médical.

Le conseil de Claire :

Je suis enseignante et je bénéficie d’un congé de longue maladie fractionné depuis 6 mois. Je suis arrêtée une journée par semaine, ce qui me permet de limiter la fatigue : moins de trajets, moins d’heures travaillées et surtout de pouvoir prendre mes différents rendez-vous médicaux ce jour là, plutôt que pendant mes congés.

Lien utile  : Brochure « indemnisation de l’arrêt de travail dans la fonction publique »

Article du 13/08/18 et mis à jour le 26/07/21

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez chaque mois gratuitement notre newsletter !

En appuyant sur "Je m'inscris" vous acceptez que vos coordonnées fassent l'objet d'un traitement informatique à l'usage exclusif de l'Association Française des Polyarthritiques et des rhumatismes inflammatoires chroniques, afin que l'association puisse vous envoyer votre newsletter.

Vous venez de vous inscrire à notre newsletter ! Merci !