Réponse de l’assistante sociale :

Une diminution du temps de travail ne permet pas de bénéficier d’une compensation de salaire, sauf si celle-ci se fait dans le cadre d’un arrêt de travail : pour les fonctionnaires atteints d’une polyarthrite, cela peut être un mi-temps thérapeutique ou un congé de longue maladie fractionné. Cette seconde solution permet par exemple d’avoir une journée d’arrêt maladie par semaine et de bénéficier de son salaire. Il faut pour cela obtenir l’accord du Comité médical.

Le conseil de Claire :

Je suis enseignante et je bénéficie d’un congé de longue maladie fractionné depuis 6 mois. Je suis arrêtée une journée par semaine, ce qui me permet de limiter la fatigue : moins de trajets, moins d’heures travaillées et surtout de pouvoir prendre mes différents rendez-vous médicaux ce jour là, plutôt que pendant mes congés.

Lien utile  : Brochure “indemnisation de l’arrêt de travail dans la fonction publique”