Réponse de la juriste :

La personne de confiance et la personne à prévenir en cas d’urgence peut être la même personne, ou deux personnes différentes, selon votre choix. La personne à prévenir est seulement informée d’une situation urgente, tandis que la personne de confiance, expressément désignée par vous, peut assister aux entretiens médicaux et vous aider à prendre les décisions vous concernant. La personne de confiance sera la première consultée en cas d’aggravation de votre état de santé, si vous n’êtes plus en état d’exprimer votre volonté.

L’expérience de Marie :

J’ai désigné ma mère comme personne de confiance, ainsi elle peut m’accompagner lors des rendez-vous médicaux, sans que cela pose de problème. Cela me rassure de pouvoir ensuite discuter avec elle de ce qu’à dit le médecin, surtout dans les périodes où cela ne va pas. Je me suis rendue compte que souvent, elle retenait plus d’informations que moi, qui suis souvent centrée sur un problème en particulier.

Lien utile : Les fiches pratiques de France Assos Santé : La personne de confiance


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*